Le Tiers Lieu

Quai n° 3, un projet :
A forte valeur sociale et sociétale : lieu de vie sociale avant tout, accueil inclusif et bienveillant, prise en compte des individus dans toutes leurs diversités
À forte valeur environnementale : impact des actions sur les évolutions des modes de production et de consommation, conditions pour que chacun prenne sa part et accepte les changements à opérer.
À forte valeur économique : lieu d’émergence et de croisement des nouvelles économies (sociale et solidaire, circulaire, de la fonctionnalité…), hybridation des activités marchandes et d’utilité sociale
Avec une gouvernance collective et partagée : initié et porté par un collectif citoyen, organisé selon les principes d’horizontalité, objectif à court terme de passer du statut associatif à une société coopérative d’intérêt collectif (scic)

Un collectif engagé et une communauté qui grandit
Une trentaine de citoyen.ne.s sont impliqués dans la création du tiers-lieu et de la mise en œuvre des animations, parmi les 80 adhérent.e.s que compte Cêhapi. Leurs compétences diversifiées sont mises au service du projet : expertise de conduite de projets, d’animation de collectifs, expérience de la vie associative, champs ESS, économie circulaire, éducation, informatique et numérique, écologie, action sociale, arts et culture…).
Après le recrutement d’un chargé de mission pour mener l’étude d’opportunité, une première salariée épaule le collectif depuis octobre 2021 dans la conduite de ce projet, la préfiguration du tiers-lieu et de son offre de service (emploi à mi-temps). Cette chargée de mission a suivi en 2020-21, la formation « Piloter un tiers-lieu » dispensée par La Coopérative Tiers-lieux et la CRESS Pays de la Loire.

Un rôle au sein des réseaux
Quai n°3 a vocation à devenir un lieu-ressource à l’attention des porteurs de projets ou autres publics intéressés par la démarche de création et de pilotage d’un tiers-lieu. Cêhapi est déjà sollicitée pour partager son retour d’expérience.
Elle souhaite contribuer à la structuration d’un réseau local des tiers-espaces, y compris en proposant des animations de manière ponctuelle dans d’autres lieux. Et elle prendra sa part dans la dynamique des réseaux régionaux et nationaux dédiés aux tiers-lieux ou de manière plus large aux transitions portées par les citoyens, les acteurs associatifs, économiques…