« Agir pour demain c’est possible » : merci à tous

Tout d’abord un grand merci aux associations et partenaires du coin et d’ailleurs.

Vous avez été plus de 200 visiteurs sur la journée « agir pour demain c’est possible », en plus de la centaine de « super nettoyeurs de déchets » et des partenaires (environ 60 personnes). Une quarantaine de personnes étaient présentes pour voir le film « vivons autrement » en fin de journée.

Côté déchets, il y a eu 2 poubelles pleines de 2000 litres chacune, plus beaucoup de verre, un morceau d’écran d’ordinateur et du bois, emmenés à la déchetterie. Malheureusement encore un triste résultat.

Eurêka a fait une belle vente de vélos. Tous les partenaires ont apprécié les échanges avec les visiteurs.
Le repas avec des produits de saison, fraîchement concoctés par Envie de Vie en Ville, et la buvette avec des boissons locales et bio, gérée par les Petites Graines, ont donné une ambiance super conviviale et chaleureuse à l’événement.
Nous avons eu plein de retours positifs sur la qualité de l’événement. Les gens semblent avoir passé un très bon moment. Alors nous sommes ravis.

A travers cette journée festive et participative associant de nombreux partenaires autour des questions de consommation responsable, biodiversité, climat, énergie, mobilités, déchets, solidarité, alimentation…, nous avons voulu donner à voir ce que pourrait être un futur tiers lieu à Montfort, et la façon dont localement nous pouvons répondre aux Objectifs de Développement Durable (ODD) de l’ONU.

Un atelier ODD et Tiers Lieu, dont le principe était d’expliquer en quelques minutes l’existence de l’Agenda 2030 et des ODD, et de demander aux gens de prioriser les ODD, a permis d’identifier ce sur quoi il est important d’agir globalement ou localement. Nous avons pu faire émerger des actions opérationnelles et concrètes qui pourraient être menées dans le cadre du futur tiers-lieu.

Avec cette matière issue de la population, futur.e.s usagers-ères du lieu, nous allons continuer à imaginer le lieu, son modèle économique, et dans quelles mesures il peut prendre vie en 2020 autour d’une épicerie solidaire, d’ateliers de partage, d’un labo d’idées et d’un volet éducation à des modes de vie plus durables (ce qui a été exprimé par les gens dans les échanges).

Nous avons commencé à nous mettre en lien avec d’autres acteurs et partenaires, en cherchant les complémentarités entre les uns et les autres (à l’image de la journée du 12 octobre).

Cette journée a été une réussite. Elle montre l’intérêt des gens pour essayer de modifier leurs pratiques et leur envie d’échanger autour de sujets d’avenir. Nous allons donc maintenant essayer de mobiliser un peu d’ingénierie et de mobiliser des fonds pour lancer notre projet de tiers-lieu.

Vous êtes les bienvenu.e.s pour participer à cette aventure !

cehapi

Collectif de citoyennes et citoyens qui cherchent à créer du lien entre les gens.